Le pouvoir de l'intelligence collective

Le 3 Avril, deux startups membres du Lab RH, CollectivZ et Brainlinks, ont animé un afterwork à l’Openmind Kfé au titre inspirant : “Réveillons l’intelligence collective qui sommeille dans nos organisations !” . Florilège des idées qui ont fleuries lors de cette soirée.

Dans un monde qui s’accélère (technologies, rythmes de vie, transmission de l’information…), nos organisations se doivent de devenir pro-actives, d’arrêter de reproduire les vieux schémas et de dépasser ce malheureux triptyque “bureaux-silos-égos”. Pour survivre dans cette ère digitalisée, il leur faut passer de l’ère du cloisonnement, de la spécialisation et de la compétition, à l’ère du sens, de l’engagement et de la diffusion des innovations. Et si le collectif permettait de résoudre ces problèmes complexes ?

Pour vous, c’est quoi l’intelligence collective ?

Une quarantaine de personnes (professeurs, entrepreneurs, cadres de grands groupes ou de startups…) ont planché sur cette question. Trente définitions ont été proposées, avec un point commun : pour tous, l’intelligence collective est créatrice de valeurs et apporte de la nouveauté, grâce à un regard différent. Voilà les idées qui ont remporté l’adhésion du plus grand nombre : “Sortir du cadre ensemble pour trouver des solutions nouvelles”, “Imaginer, décider et faire ensemble ce que l’on aurait probablement jamais fait tout seul, et en tous cas beaucoup moins vite”, “Trouver des idées et solutions ensemble”, “Coopérer afin d’innover”, “Aller plus loin et plus vite à plusieurs”… Si l’on devait résumer toutes ces propositions, on pourrait dire que l’intelligence collective, c’est une collaboration basée sur la confiance et la créativité, tournée vers l’innovation, qui permet d’aller plus vite et plus loin ensemble que tout seul.

Pour vous, c'est quoi l'intelligence collective ?

Pour vous, c'est quoi l'intelligence collective ?

1+1=3

Lors de cet afterwork s’affirme peu à peu la conviction qu’ensemble, on est plus fort. L’addition des forces et la mise en valeur des différences et des compétences de chacun permet d’optimiser l’efficacité des organisations. L’intelligence collective peut ainsi être actionnable sur de multiples sujets : management, innovation, digitalisation de l’organisation, bien-être au travail, gestion de crise, gouvernance…Elle peut également servir pour réfléchir à une meilleure organisation du travail et des équipes, à améliorer la tenue des réunions et la prise de décisions, et à atteindre des objectifs plus grands.

“Il vaut mieux 50 cerveaux sur un problème que 50 problèmes pour un cerveau.”

Alors quelles sont les bonnes pratiques en matière d’intelligence collective ? Les participants ont partagé leur expérience, raconté ce qu’ils avaient pu mettre en place au sein de leur structure, ou ce qu’ils rêveraient de voir s’instaurer. Podium des idées les plus votées par les personnes présentes : “Mettre chacun en posture d’acteur du changement”, “La co-construction comme catalyseur de l’appropriation”, “Faire participer les salariés dans l’innovation des actions de bien-être”, “Appropriation du sens”, “Être centré sur l’exécution”…

 

Quelles sont les bonnes pratiques en matière d'intelligence collective ?

Quelles sont les bonnes pratiques en matière d'intelligence collective ?

Pour que l’intelligence collective fonctionne, quelques ingrédients sont essentiels : savoir se donner du temps, développer une écoute active, empreinte de curiosité, sans oublier un soupçon d’audace et de courage. Comme le résume très bien l’un des participants : “Agilité et droit à l’erreur”.

Et vous, qu'en pensez-vous de l'intelligence collective ? Comment se concrétise-t-elle dans vos organisations ?

 

Julie Albet